GRANDIR DE LA COMPÉTITION À L'OPPOSITION

Même si tout me pousse socialement à rentrer en compétition, et à la nourrir, à vouloir "gagner contre" (les autres, les éléments, nous-mêmes, etc...), ai-je la maturité pour grandir dans l' opposition?

Puis-je me révéler adulte à moi-même, et ne pas affirmer ce que je suis contre un quelconque concurrent supposé? Puis-je comprendre que je me connais dans l'épreuve, pour moi-même, pas en confirmation dans le regard des autres?

Vais-je m'ouvrir assez pour sentir que la compétition est un manque d'espace intérieur, en moi? Une difficulté de ma structure de survie à faire de la place à l'autre en moi?

L'opposition est juste et saine, elle permet d'affirmer ses valeurs, sans diminuer, mépriser, "tuer", l'autre en nous, avant de commencer à l'abattre réellement, économiquement ou symboliquement. Il n'y a de combat au sens haineux du terme, qu'en nous-mêmes.

Puis-je évoluer de la compétition et de la colère projetée sur l'autre, à la détente intérieure, spacieuse, qui affirme tranquillement et avec force si besoin, d'autant mieux ses valeurs?

Aurai-je le courage d'aller vers la personne avec qui je suis en compétition, et de lui parler ouvertement et avec authenticité, de ce qui se passe en moi, sans forcément savoir le résoudre?

Bien à vous,

Guy Ferré


#compétition

Featured Posts
Recent Posts
Follow Us
Pas encore de mots-clés.
Search By Tags
Archive
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Basic Square