Suis-je capable de servir?

Etre disposé à servir les siens, l'autre, les autres, est un premier pas, qui néanmoins demande par honnêteté que mes motivations inconscientes soient considérées de près.

Cela requiert du temps, de la bienveillance, de l'authenticité et de l'humour à me voir agir et réagir. La priorité n'est pas d'ajouter une technique, ou un prêt-à-porter spirituel ou idéologique.

Je cultive plutôt la disposition à bien vouloir démanteler les mécanismes répétitifs de l'égo, les demandes de mon enfant intérieur. Quelles colère, peur, vanité, orgueil, besoin d'amour, de reconnaissance sont bien en place, pour travestir et corrompre ce qu'il est possible de partager?

Puis-je "faire l'épreuve de moi-même" (Fabrice Midal) dans la vie quotidienne? Car c'est bien dans la vie quotidienne, avec ma compagne, mes compagnons, enfants, parents, amis, collègues, inconnus, etc.. que cette bonté, cette lumière, cette unité retrouvée va d'abord servir.

Je deviens capable de service, lorque les énergies bloquées dans mes identifi-cations habituelles, les conflits inconscients et contractions corporelles, reviennent à la source. Lorsque l'espace bienveillant et inaltérable ( "en moi"?) est rejoint, le service se fait plus justement.


guy


Featured Posts
Recent Posts
Follow Us
Pas encore de mots-clés.
Search By Tags
Archive
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Basic Square